Vendredi 15 novembre 2019

AM : Les résorptions dentaires : comment s’y retrouver et comment les traiter.

Dre Maryse Major           Endodontiste

8h30-12h

Les résorptions dentaires sont classées en 4 grandes catégories : les résorptions internes, la résorption externe inflammatoire, les résorptions coronaires idiopathiques et les résorptions cervicales invasives. Dans le but de poser le bon diagnostic, les tests pulpaires, les radiographies et parfois le CBCT sont essentiels. Nous utiliserons des cas cliniques pour discuter des protocoles de traitements  pertinents de chacune de ces résorptions.

Peut-on prévenir ces résorptions? Nous en discuterons.

De ces résorptions dentaires, la résorption cervicale invasive est surement la plus méconnue et la plus difficile à traiter. La détection hâtive de cette pathologie sera la clé du succès. Il existe une classification bien définie bien que l’étiologie demeure plus nébuleuse. Du diagnostic précoce au protocole opératoire, tout doit être mis en œuvre pour traiter rapidement cette pathologie silencieuse qu’est la résorption cervicale invasive.

Dre Maryse Major

La docteure Maryse Major a obtenu un DMD de l’Université de Montréal en 1995. En 1997, elle complète une maîtrise en science biomédicale sous la supervision du Dr Gilles Lavigne. Elle a complété son programme de spécialisation en endodontie à l’University of Connecticut Health Center en 1999. En plus de travailler en clinique privée limitée en endodontie à Laval et à Repentigny, elle collabore à titre d’expert avec l’ODQ.

 

www.endodontielaval.com

 

commandité par     

 

 

PM : Identifier, comprendre et surmonter les difficultés endodontiques

Dre Margaret Cielecki    endodontiste

13h30-16h

Les traitements endodontiques ne sont pas tous pareils. Certaines situations cliniques rendent la réalisation d’un traitement canalaire difficile. L’habileté d’identifier les cas plus susceptibles de complications permet au dentiste de prendre les précautions nécessaires pour éviter les erreurs iatrogéniques et améliorer le taux de succès. Ce cours abordera les sujets suivants avec des exemples cliniques :

  • les racines courbées
  • les bifurcations canalaires
  • les calcifications pulpaires
  • les cavités d’accès à travers les couronnes et les ponts
  • les séparations d’instruments
  • les épaulements et les difficultés lors de la localisation et
  • le traitement du canal MB2 et les autres canaux souvent omis.

Le tout dans le but de présenter des notions claires et pratiques pour reconnaître les cas complexes, prévenir les erreurs iatrogéniques en adaptant sa technique en fonction de l’obstacle présent, améliorer les chances de rectifier une erreur et en général, rendre le traitement endodontique plus prévisible et plaisant.

Dre Margaret Cielecki

La docteure Margaret Cielecki a obtenu un DMD de l’Université McGill en 2007. Elle a ensuite complété une résidence multidisciplinaire à l’Hôpital de Montréal pour enfants. En 2011, elle complète son programme de spécialisation en endodontie de Nova Southeastern University ainsi qu’une maîtrise en sciences biomédicales. Depuis elle travaille en clinique privée limitée en endodontie à Laval et à Repentigny, elle collabore à titre d’experte avec l’ODQ et est professeure adjointe à l’Université McGill et dans le département de dentisterie à l’Hôpital de Montréal pour enfants.

www.endodontielaval.com

 

commandité par