Webinaires 17 Septembre 2021

VENDREDI 17 SEPTEMBRE 2021

8h30-12h  **3.5 crédits** 

AM : À déterminer selon l’actualité du moment

Dr Jean Barbeau, Microbiologiste, Responsable de la prévention et du contrôle des infections Faculté de médecine dentaire Université de Montréal

Résumé

Comme nous n’avons pas de boule de cristal pour savoir où nous en serons concernant le COVID en septembre 2021, nous laissons Dr Barbeau adapter sa conférence à ce qui sera d’actualité le moment venu. Si, par miracle, le COVID était histoire du passé, et bien… ce sera le party et nous trouverons un autre sujet intéressant.

Dr Jean Barbeau


Le docteur Jean Barbeau a obtenu son Ph.D. en microbiologie/immunologie à l’Université Laval en 1993. Il est professeur titulaire à la Faculté de médecine dentaire et à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal depuis 1993 où il est responsable de la prévention et du contrôle des infections. Il enseigne les principes de contrôle de l’infection en cabinet dentaire et la microbiologie buccodentaire et l’immunologie. Il est le directeur du laboratoire de contrôle des infections et équipe de recherche a développé une expertise unique dans les domaines des biofilms dentaires, de la stérilisation et de la stomatite prothétique à Candida albicans. Il a plus d’une centaine de publications et communications scientifiques en immunologie, microbiologie et contrôle des infections à son actif dans des journaux scientifiques et des congrès internationaux. Très actif en formation continue, Dr Barbeau a donné plus d’une centaine de conférences et formations sur le contrôle de l’infection. Il est consultant en matière de contrôle des infections pour l’ODQ et l’OHDQ et a participé à la rédaction des lignes directrices du MSSS lors de la pandémie de COVID et a été le représentant des facultés dentaires du Canada pour le National working group on the evidence around return to practice, durant la pandémie.

1

1

13h-16h   **3 crédits**  

PM : Comment maximiser notre résilience individuelle et collective en contexte stressant

Dre Pascale Brillon, Ph.D., Professeure, Département de Psychologie, Université du Québec à Montréal

Objectif : Mieux gérer le stress individuel et professionnel afin de prévenir les séquelles liées au contexte de COVID-19 et liées à un mandat professionnel stressant

Pour les professionnels au travail :

  • Comment réagit-on à une telle situation de pandémie? Quels sont les symptômes anxieux, dissociatifs, dépressifs, d’abus possibles? Comment reconnaître les symptômes plus inquiétants?
  • Quels sont les facteurs qui rendent la situation encore plus éprouvante? Comment comprendre que cela puisse nous affecter plus que d’autres? Comment reconnaitre les symptômes de Fatigue de Compassion?
  • Comment mieux identifier les situations à risque et les blessures morales? Que pouvons-nous faire afin de maximiser nos ressources adaptatives et minimiser les impacts négatifs de notre travail ? Comment intégrer la gestion de stress, les auto-soins dans un objectif de mieux-être?

Pour les intervenants ou pairs aidants :

Comment aider notre clientèle (ou nos collègues) afin qu’elle traverse mieux cette épreuve ? Quels sont les éléments importants à intégrer dans nos interventions : Stratégies de gestion de l’anxiété, Comment maximiser la résilience et la croissance post-traumatique, et Comment intervenir auprès de nos pairs et notre clientèle…. alors que l’on est soi-même ébranlés

POPULATION CIBLE

Cette conférence s’adresse à tous les professionnels de la santé mentale et physique, les intervenants de première ligne ainsi que les intervenants psycho-sociaux.
Cette conférence vise à développer une capacité de connaissance et de prise en soin de soi afin que le professionnel puisse poursuivre son travail dans le mieux-être. Elle vise à fournir des outils psychologiques afin de prévenir les réactions de détresse chez les professionnels qui doivent s’adapter à tous points de vue et dans l’urgence à la crise et à leur métier stressant.

CONTENU DE LA CONFÉRENCE/DISCUSSION

Description des réactions de détresse possibles

Anxiété sous toutes ses formes (inquiétudes, obsessions, compulsions, hypocondrie, hypervigilance, bouffées de panique, réactivation de trauma antérieurs, etc.)


Symptômes dissociatifs, surmenage, symptômes dépressifs, consommation.

Maximiser la résilience : Qu’est-ce que la résilience et comment la maximiser ?

Le sentiment de contrôle, d’auto-efficacité et l’optimisme chez les populations résilientes


Mieux gérer les inquiétudes, ruminations, les obsessions (les nôtres et celles de nos clients)

La tolérance à l’incertitude pour mieux gérer le « flou »


La souplesse émotionnelle, les étapes d’une saine gestion émotionnelle, l’auto-compassion

La souplesse cognitive, les exigences de perfection et de rendement
Gestion des blessures morales

Mieux gérer la crise, le confinement et le travail

Gestion de l’anxiété : stratégies, relaxation, méditation, restructuration et défusion cognitives

Conciliation travail-famille, conciliation conjugale et ses défis

Gestion de la solitude et du manque de rapports sociaux satisfaisants

Gestion de l’épuisement lié au télé-travail et surmenage

Auto-soins les jours de congé
afin de maximiser notre vitalité

Quels sont les auto-soins efficaces pour des professionnels de la santé mentale et physique ?

Définition du trauma vicariant
et de la fatigue de compassion

Distinction au plan des réactions

Précision des risques actuels en lien avec la crise

Croissance post-traumatique

En quoi se distingue-t-elle de la résilience ?

À quoi pouvons-nous aspirer ?

Individuellement ? Collectivement ?

Dre Pascale Brillon, Ph.D.

Dre Pascale Brillon, Ph.D. est psychologue, directrice de l’Institut Alpha de Montréal et directrice du laboratoire de recherche Trauma et Résilience de l’UQAM. Elle est l’auteure de quatre livres: Un guide à l’intention des thérapeutes: Comment aider les victimes souffrant de
stress post-traumatique, un guide à l’intention des victimes : Se relever d’un traumatisme un à l’intention des endeuillés: Quand la mort est traumatique et un dernier pour els soignants : Entretenir ma vitalité d’aidants. Dre Brillon a été invitée à partager son expertise lors de nombreuses commissions d’affaires publiques et a été codirectrice du numéro spécial sur le stress post-traumatique de la Revue Québécoise de Psychologie. En 2010, elle reçu la mention de Diplômée Émérite pour sa « contribution exemplaire à la psychologie » par l’Université du Québec à Montréal et a donné une formation à titre de MasterClinician à l’International Society for Traumatic Stress Studies. En 2013, elle a été nommée Professionnelle Émérite de l’Hôpital du Sacré-Coeur pour « contribution au rayonnement universitaire de l’Hôpital ». Elle forme des intervenants dans toute la francophonie.
Pendant 16 ans, elle a aussi été psychologue à la Clinique des Troubles Anxieux de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal et se spécialise dans l’évaluation, le traitement et l’étude du trouble de stress post-traumatique. Dans le cadre de son travail clinique, elle traite quotidiennement des victimes d’agressions sexuelles, d’actes de violence, d’accidents de la route, d’accidents au travail et de catastrophes naturelles. À l’Hôpital Sacré-Coeur, elle était chargée de la formation et de la supervision en intervention post-traumatique de psychologues au doctorat et de résidents en psychiatrie. Elle est l’auteure de quatre ouvrages consacrés au traitement du stress et du deuil traumatiques et de la prévention du trauma vicariant et de la fatigue de compassion (tous Bestsellers). Dre Brillon a été invitée à partager son expertise lors de nombreuses commissions d’affaires publiques, nommons par exemple la Commission Parlementaire sur les Anciens Combattants, la Commission d’Enquête sur le Viaduc de la Concorde et la Journée « Journalisme en situation de crise » de la Société Radio-Canada. Elle a donné de multiples formations à des intervenants travaillant auprès de populations agressées, traumatisées, démunies, tel que le personnel devant rencontrer les Orphelins de Duplessis, les intervenants des réserves autochtones, les intervenants des CAVAC, IVAC, CSST ou SAAQ, ou les psychologues des Forces Armées Canadiennes. Elle a été codirectrice du numéro spécial sur le stress post-traumatique de la Revue Québécoise de Psychologie qui est parue en 2003 et qui présenta les principales recherches québécoises dans le domaine. Dre Brillon a été invitée à former des psychologues et psychiatres dans les divers organismes, hôpitaux et universités du Canada, en France, en Suisse, en Belgique, au Luxembourg, dans les Antilles et la Guyane françaises.